Bienvenue sur l'espace de ressources et tutoriels des Conseillers Numériques de la Labomedia !
Vous pouvez également nous retrouver dans le monde non-numérique, les mercredis de 13H à 19H, au 108 rue de Bourgogne.

Linux et la Musique

Quels outils pour libérer les ondes ?

Configurer Jack sous Linux

Avez-vous essayé d’enregistrer du son avec Linux ?

J’utilise pour cela mon zoom H6, que je connecte à JACK via la commande :

jackd -d alsa -d hw:H6


JACK Audio Connection Kit est un système qui centralise les bus audio au sein de Linux. Pour le manipuler, outre la ligne de commande pour les fonctions avancées, une petit utilitaire vous permet de le configurer à la souris : qjackctl .

Il permet par exemple de rerouter les bus (via connecter) :

qjackctl_connection.jpg

Ici, les 6 entrées de ma carte son sont listées dans system, à gauche. À droite, en entrée, elles sont envoyés vers Audacity, ici dénommé « PortAudio ». Celui-ci a été réglé pour fonctionner avec JACK. C’est également possible pour de nombreux autres logiciels audio : Ardour5, LMMS, Hydrogen, SuperCollider, etc.

Rien ne sera joué sur mes enceintes car la sortie jack (le vrai câble, cette fois), dénommée system, à droite, n’est pas relié.

 


Certains logiciels vous demandrons d’activer la gestion de processus en temps réel pour fonctionner. Attention, cela implique des risques de sécurité.

Pour ce faire, si vous avez les droits d’administration, commencez par ajouter votre nom d’utilisateur au groupe audio, à l’aide de la commande :

sudo usermod -a -G dialout utilisateur

Ensuite, il faudra modifier le fichier /etc/security/limits.conf :

sudo nano /etc/security/limits.conf

Et rajouter ces paramètres avant # End of file :

@audio - rtprio 90
@audio - nice -10
@audio - memlock 500000

# End of file

Il vous faudra ensuite quitter votre profil et vous reconnecter. Redémarrez le PC tout simplement ou utilisez exit.

Pour vérifier l’inscription dans un groupe :

nano /etc/group

 

https://jackaudio.org/

JAPA : le spectrogramme sous Linux

 

Japa est un petit utilitaire pour Linux qui vous permet de visualiser le spectrogramme de la musique que vous créez ou écoutez.

 

Vous pouvez l’installer à l’aide de :

sudo apt-get install japa

 

Pour le lancer, il faudra lui spécifier le serveur sonore que vous utilisez, avec la balise -A ou -J, pour Alsa ou Jack. J’utilise personnellement plutôt Jack pour travailler l’audio :

japa -J

 

Avec Alsa, la connexion est automatique, mais pour Jack, il vous faudra rerouter l’audio vers Japa, par exemple avec QjackCtl. C’est en fait assez pratique pour monitorer les applications individuellement.

 

japa.jpg